A L'OMBRE DE TAHA HUSSEIN

UN CITOYEN QUI S'INTERESSE A LA MARCHE DU SIECLE

lundi 11 août 2014

ENRICO MACIAS, GENTIL MANIPULATEUR!

  Gaza | Enrico Macias : « Israël ne peut pas se permettre de perdre une bataille »


Issu d’une famille juive d’Algérie, Enrico Macias suit de très près la situation au Proche-Orient. Ambassadeur de la Paix pour l’ONU, l’artiste français s’est exprimé pour la première fois sur le conflit entre Israël et le Hamas, une bataille qu’ »Israël ne peut pas se permettre de perdre », a-t-il affirmé au Parisien.
« Israël ne peut pas se permettre de perdre une bataille, car c’est son existence même qui est en jeu. », a estimé le chanteur et acteur français.
L’artiste s’est dit « malheureux » du sort des civils palestiniens « pris en otage non seulement par l’armée israélienne et ses représailles, mais surtout par les Palestiniens eux-mêmes et le Hamas qui les enferme dans les écoles, des hôpitaux ».
« Des enfants sont pris en otage et ça c’est dégueulasse. Les victimes qu’elles soient israéliennes ou palestiniennes, ça me fait mal au cœur. », a dénoncé l’auteur de Malheur à celui qui blesse un enfant.
« Le peuple palestinien, quand il ouvrira les yeux dégagera ces gens du Hamas pour qu’ils puissent avoir une vie plus facile. À partir du moment où des gens veulent diriger un pays, il ne faut pas que ce soit par des terroristes. », a poursuivi l’ami de longue date d’Israël.
Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info



MA  REPONSE  A ENRICO  MACIAS,  CHANTEUR  FRANCO-ISRAELIEN :


J’ai lu ton « opinion » sur les événements de GAZA, Enrico, et j’ai eu un  haut-le-cœur ! Finalement tu apparais dans ton vrai jour…

Tout en étant juif, cela ne t’empêche pas d’ouvrir les yeux et de voir les faits tels qu’ils sont, que d’autres juifs plus observateurs et moins impliqués que toi (chanteur pour la Paix de l’ONU !) constatent et dénoncent en bons citoyens juifs-israélites…Qui plus est, vivant en Israël !

La critique fait partie de la démocratie, et si, comme juif, tu ne peux pas critiquer les « agissements démentiels » d’Israël, alors où se trouvent ton objectivité ? Ta liberté de penser ? Ton « penchant » pour la Paix ?

Tu sembles « flotter ridiculeusement » dans ton « costume Onusien »…

L’Etat d’Israël refuse la Paix, ignore le Droit International et les Résolutions de l’ONU relatives au conflit qui l’oppose aux Palestiniens, voici plus de 60 ans ! (Ce que tu feins d’ignorer, à moins que tu ne sois nourri par la propagande sioniste). Il assiège une communauté entière, soumise à embargo et, coupée du monde, celle-ci n’a d’autre alternative que de lutter (avec des moyens artisanaux, face à la mastodonte armée Tsahal !)  pour retrouver sa Liberté…

Et quand cette communauté se révolte et oppose une résistance désespérée contre l’occupation et l’humiliation dont elle est l’objet de la part d’une puissance militaire, coloniale et arrogante, elle subit le feu d’une guerre aveugle !

Et tu as le culot (en tant que chanteur pour la Paix de l’ONU !) de considérer que le « groupe de résistants » qui tente de redonner une forme de dignité humaine à une population massacrée avec préméditation,  tient en otages ses propres concitoyens !

Exactement comme l’a dit et mille fois répété le fsciste aveuglé de haine, qui applique implacablement la "sinistre théorie nazie" contre les Palestiniens (dont il nie avec la plus ferme détermination, leur droit à l’existence !) le ci-devant nommé Benyamin Netanyahou ! Tu feins d'ignorer que le mouvement du terrorisme est né avec ses initiateurs juifs, Stern et Irgoun en Palestine, sous mandat britannique! Et que l'Etat d'Israël n'a vu le jour que grâce à leurs multiples assassinats...(inscrits dans l'histoire de cette Terre spoliée) ayant précipité le départ "honteux" des Britanniques! Et cerise sur le gâteau, ces mêmes terroristes ont dirigé le premier gouvernement de l'Etat d'Israël naissant!

Et tu t'inquiètes de voir le peuple Palestinien être dirigé par des terroristes!!! Voyant, tu as la mémoire courte...

Mais laissons là tes subterfuges de "petit manipulateur" et disons bravo Enrico ! Ton jugement est limpide, comme ta subjectivité et ton manque (apparent ou sincère ?) de discernement. En somme tu t’es montré à la hauteur de ta « mission »…c’est-à-dire un citoyen Franco-israélien…sous influence! Que le fanatisme d’Israël à l’égard des Palestiniens n’empêche pas de dormir…

Tu n’iras pas loin comme ça… dans le cœur de tes fans franco-arabes et Maghrébins!

Mais ne t'en fait pas, la Raison finira par l’emporter (contre le mensonge érigé en droit !) Et les Palestiniens vaincront par leur détermination, (à l’instar des Vietnamiens, des Algériens, des Sud-africains et d'autres peuples soumis à l'occupation) n'ayant que leur foi en une victoire finale et inéluctable contre une armée colossale de par ses moyens, et contre un Etat miné par son aveuglement, son arrogance et le déni de droit !  


3 commentaires:

  1. Le pédagogue :

    L’armée sioniste continue de s’amuser en poursuivant les massacres des populations palestiniennes et les destructions.
    Elle le fait depuis des lustres quand elle veut, comme elle veut, où elle veut.
    L’occupation de Filistiine par le système colonialo-impérialo-sioniste dure depuis des dizaines d’années.
    Le massacre et les destructions aussi.
    Dotée de centaines d’avions de guerre des plus performants, d’une flotte maritime utilisée pour les agressions, d’innombrables chars, de missiles, d’équipements militaires les plus récents et de tous les armements sophistiqués, dont une grande partie lui est offerte par les USA et l’Europe, l’armée sioniste possède même l’arme nucléaire et son arsenal atomique peut détruire toute la région.
    Le jeu le plus recherché est le meurtre des enfants.
    Les agresseurs qui ont créé ce qui est appelé « l’État juif » depuis 1948, période où le colonialisme sévissait dans la région, ont clairement opté pour l’extension des massacres et des destructions.
    Dans son livre intitulé « l’État juif », l’autrichien Théodore Herzl réclamait un « État » pour les « juifs » du monde et écrivait :
    « Nous serions la sentinelle avancée de la civilisation contre la barbarie ».
    Après une longue période d’une politique contre des citoyens européens « juifs » qui ont subi des rafles, qui ont été mis dans des camps de concentration, qui ont été exterminés, principalement par le nazisme durant la seconde guerre dite mondiale, marquée par le massacre de plusieurs dizaines de millions de personnes, il a été décidé de créer en Palestine, sous domination du colonialisme britannique à l’époque, un « État juif » pour les « juifs » du monde, rendant ainsi les populations de ce qui est appelé « le monde arabo-musulman », « responsables » des massacres et des destructions contre les « juifs » d’Europe.
    Les « juifs » du monde peuvent ainsi participer à la colonisation sioniste de peuplement, et prendre la place des « non-juifs » en Palestine et dans la région.
    Avec le temps, la résistance des populations de Filistiine est devenue difficile à contrôler par l’impérialo-sionisme, parce qu’impliquant plusieurs régions de ce qui est appelé « le monde arabo-musulman » où s’installent des Palestiniens qui fuient la chasse sioniste aux Palestiniens.
    Le système colonialo-impérialo-sioniste s’est alors forcé d’admettre que « Gaza » et « la Cisjordanie » sont palestiniens, afin de regrouper les populations palestiniennes dans ces « réserves » comme l’ont été les survivants « Indiens ».
    Les populations y sont parquées sous contrôle total du système colonialo-impérialo-sioniste qui fait intervenir quand il le désire, sa soldatesque de l’horreur, pour massacrer et détruire à sa guise, et permettre à l’armée sioniste de s’amuser.
    Et bien sûr, le coup de la « victimisation », le fonds de commerce qui rapporte gros, est utilisé sans vergogne.
    Depuis des dizaines d’années, le système colonialo-impérialo-sioniste qui s’est accaparé de la Palestine et d’autres territoires use de tous les moyens pour se présenter comme « victime ».
    Et si quelqu’un n’accepte pas cette imposture, il est traité « d’antisémite », de « nazi », de « terroriste », c’est-à-dire « d’islamiste », et doit être châtié.
    Les régimes dits « arabo-musulmans », les traîtres, serviteurs du système colonialo-impérialo-sioniste qui les a mis en place, continuent de répandre la débauche, le pillage, la pourriture et autres.
    Leurs employeurs les autorisent à discourir sur le thème de « la libération de la Palestine » afin de tromper les populations, essayer de canaliser leur combativité, et les maintenir sous leur domination.
    Ils les encouragent, avec les armes qu’ils leur vendent au prix fort pour tenir les populations en respect, à se combattre mutuellement.
    .

    RépondreSupprimer
  2. Cette longue diatribe sur ce conflit israélo-palestinien, ressasse les mêmes « vérités archi-connues » rabâchées par le monde arabe depuis des lustres !
    Bien sûr, l’Angleterre (sous couvert des Nations-Unies) a « installé » l’Etat d’Israël en Palestine !
    Bien sûr, toute l’Europe, nouvellement sortie de la guerre, a applaudi des deux mains, et l’ONU l’a entériné à une grande majorité !
    Bien sûr l’Amérique est devenue son principal bailleur de fonds, son fournisseur de technologie moderne en matière d’armement et son soutien inconditionnel politiquement parlant, sur le plan international !
    Bien sûr les premiers groupes de terroristes ayant vu le jour, sont israéliens (Stern et Irgoun), se sont constitués en Israël et ont mené leurs premières opérations terroristes (très célèbres dans l’histoire naissante d’Israël) en Palestine, contre les « mandataires » Anglais et les premiers résistants Palestiniens qui n’ont eu que leurs yeux pour pleurer ou fuir les atrocités commises sciemment à leur encontre pour qu’ils « vident » les lieux !
    Mais tout ceci est l’histoire ancienne, qui continue d’alimenter hélas, les fantasmes ou les illusions d’un monde Arabe malade de sa division et de son manque de discernement : son « poids » sur la scène politique internationale est lamentablement marginalisé…
    La coopération américano-européenne pour « protéger et fortifier » l’Etat d’Israël depuis sa création n’a trouvé en face d’elle qu’un monde Arabe, faible (à peine sorti de l’emprise coloniale) ou anesthésié par des pouvoirs corrompus…
    Naturellement le nœud du problème reste toujours l'Amérique. Et le moyen de contrer cette Grande Puissance, c'est la nécessaire réorganisation du Conseil de Sécurité, bloquée précisément par les 5 grandes puissances qui le composent aujourd'hui...Aussi longtemps que la procédure du "droit de veto" n'est pas revue et corrigée en fonction de la nouvelle donne de la géopolitique internationale, et que le Conseil de Sécurité n'inclue pas les représentants des continents africains, asiatiques et sud-américains, aussi longtemps donc que le système onusien reste figé à ses vieux "principes" nés d'après la seconde guerre mondiale, devenus obsolètes aujourd'hui, l'Amérique restera le principal obstacle à la paix, et le monde Arabe n'y pourra rien y changer, malgré ses chaotiques révolutions, et l’obscurantisme religieux qui s'empare progressivement de son élite!
    Je suis (tout autant que vous) affligé par ce constat implacable de ce "monde malade" arabo-musulman, divisé, impuissant et pas du tout préparé à affronter les "soubresauts identitaires" qui agitent le globe, en stigmatisant le monde arabo-musulman en particulier, et en renforçant l'arrogance et l'impunité d'Israël à l'égard de ce même monde arabo-musulman, indigne et rongé par la misère, l'inculture et les conflits d’intérêts inconciliables!
    C'est cela le vrai constat, et le monde Arabe (dans son état actuel) sur l'échiquier international n'est, au mieux, qu'une source de "profits" pour les multinationales occidentales, et au pire, un petit "caillou dans leurs chaussures" certes gênant, mais gérable!
    Si rien ne change à la situation actuelle, le gouvernement sioniste installé au pouvoir en Israël continuera à pratiquer "les formules nazies" d’éradication des Palestiniens en Palestine, avec encore plus de détermination dans les intentions guerrières, sous la bénédiction américaine et avec le silence et le laisser-faire de l’Union Européenne, impuissante à contrecarrer l’hégémonie américaine dans le traitement impartial de ce dossier .
    Evidemment, ceci nous éloigne de l'objet de "ma réponse à Enrico Macias, qui était circonscrite à sa réaction aux massacres de l'armée Tsahaal à Gaza le mois dernier. Mais votre virulent commentaire m’a obligé à clarifier ma position…

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer